BAISERS VOLÉS
POMME
JOHAN PAPACONSTANTINO
MACADAM CROCODILE
TERRIER
vendredi 09 octobre 2020 20H
Gratuit
Complet
Pass Jour > 28€ l Réduit > 25€ | Abonnés La Nouvelle Vague > 21 €
Pass 2 jours > 45 € | Réduit > 42€ | Abonnés : 38€

Hors frais de location éventuels.
Illustration © Simon Bournel-Bosson
BAISERS VOLÉS FESTIVAL

Comme nous, vous avez peut-être la folle envie de rouler vers l’horizon, de sentir l’insouciance vous caresser le visage.
Sans savoir où nous allons, avec pour seule certitude l’envie de vivre cette 3e édition du festival Baisers Volés à vive allure, de retrouver des sensations familières et pourtant si lointaines…
Les 9 et 10 octobre prochains à Saint-Malo, nous espérons de tout cœur pouvoir vibrer, danser, crier à vos côtés, habité·e·s, désinvoltes, épris·es de liberté avec Pomme, Victor Solf, Pedro Winter b2b Molécule, Johan Papaconstantino, Lucie Antunes, Terrier, Macadam Crocodile, Rouge Gorge.

POMME

A 23 ans, Claire Pommet, alias Pomme, cumule déjà plus de 300 concerts à son actif. Elle publie son 2e album en 2019, réalisé par Albin de la Simone, et se voit consacrée révélation de l’année aux Victoires de la Musique 2020. Une reconnaissance qui la hisse sur le devant de la nouvelle scène française. La musique comme exutoire, le live comme moyen d’expression, Pomme chante la vie avec ce qu’elle peut nous offrir de pire et de meilleur à travers des textes justes, forts, où l’amour côtoie la mort et les rires ne sont jamais loin des larmes.

© Emma Cortijo
JOHAN PAPACONSTANTINO

Autodidacte et pluridisciplinaire, Johan Papaconstantino produit une œuvre globale en transposant ses sentiments à travers la musique et la peinture, puisant son inspiration dans les deux arts. En décembre 2017, il sort son premier EP solo, « Contre-Jour ». où il n’hésite pas à puiser dans les sonorités orientales de son enfance et les origines grecques de son père, qu’il mélange à des influences électroniques. Il revient désormais avec « J’aimerai », un nouveau morceau accompagné d’un clip, tourné à Marseille, la ville de son enfance.

© Jehane Mahmoud
MACADAM CROCODILE

Macadam Crocodile, c’est une jam new-disco bourrée de synthés, de batteries afro-funk, faite de délires pop qui brillent par leur spontanéité. Le groupe est né il y a trois ans dans un studio à Montreuil. En se basant au départ sur de vieux samples, les deux musiciens se sont rapidement constitué un répertoire d’impros délirantes, sauvages, avec le besoin de faire danser sans retenue, de jouer, tout simplement, d’apporter cette folie du live avec l’énergie survoltée qui les caractérise.

© Pierre Emmanuel Testard
TERRIER

Débarqué par hasard à l’orée de l’automne avec premier titre, « Tourniquet », TERRIER a frappé un grand coup d’emblée. Sa musique, entre chanson urbaine, rock, slam-post/punk, ses textes : voyages sentimentaux d’un gamin de l’époque, entre La Vendée natale et les sous-sols de Montreuil. Et un décor monochrome, du noir, du blanc, mais toujours des nuances. Repéré au hasard des Bars en Trans, des premières parties de BB Brunes, Mademoiselle K, Balthazar, Hervé ou Camp Claude, TERRIER poursuit sa route en concert.

© Valerian 7000