35e FÊTE DE LA MUSIQUE
GEMMA AND THE TRAVELLERS
NO MONEY KIDS
BANTAM LYONS
THE 1969 CLUB
mardi 21 juin 2016 18H
Gratuit
Complet
Gratuit
35e FÊTE DE LA MUSIQUE Esplanade Saint-Vincent

De 18h00 à 00h, La Nouvelle Vague de Saint-Malo prend les rênes de la programmation de la scène de l’esplanade Saint-Vincent à l’occasion de la 35e Fête de la Musique.

Avec : les musiques actuelles de l’EMCE, Gemma and the Travellers, No Money Kids, Bantam Lyons, The 1969 Club.

18h / 18h45 – Les Musiques Actuelles de l’EMCE

Atelier de Musiques Actuelles de l’Ecole de Musique de la Côte d’Emeraude dirigé par Patrick Jouannic.

GEMMA AND THE TRAVELLERS Soul / Saint-Malo | 19H10

Ils nous viennent de Bretagne, mais comme leur nom l’indique, ce sont des voyageurs. Le duo anglais aux racines italiennes et suédoises a choisi la Bretagne comme terre d’accueil pour former le groupe. Biberonnés à la culture d’outre-Manche, fins amateurs de soul 60’s, ils composent une soul vintage aux accents Northern avec une touche de modernité. Sur scène, le groupe est une vraie machine à groover !

NO MONEY KIDS Electro blues rock | 20H25

Pas d’arrangements gadgets ni de concepts bling-bling, mais du rock qui cingle, No Money Kids le scande dans ses refrains : le duo ne fait pas de manières. Shuffle blues, guitares rageuses et nappes électro, décor lo-fi et esthétique vintage, les Kids taillent dans l’os, de manière frontale, animale, et polissent leurs pépites à la sueur.

BANTAM LYONS Indie pop shoegaze / Brest | 21H45

Bantam Lyons est plein de belles promesses. Mélodies accrocheuses, rythmes lancinants, nappes sonores nébuleuses à la Mogwai, voix habitée, ces Bretons installés à Nantes maîtrisent les codes de la mélancolie lumineuse, ou de l’espoir sombre, allez savoir, avec une aisance presque déconcertante. Un live qui restera forcément dans la tête et les cœurs pour un bon moment.

THE 1969 CLUB Rock / Rennes & Saint-Brieuc | 23H05

Tous aux abris, la formation renno-briochine déjantée est de retour et réécrit les règles du rock’n roll sans scrupule. L’insolent trio crache un son moite à faire suinter les murs, et se tient prêt à distribuer des claques sur scène aux acharnés des premiers rangs. Ceux du fond ne devraient pas être en reste. Echauffez-vous, ça va faire mal !

© Jean DE SOLMINIHAC