LA TOURNÉE DES TRANS
REXREGIS
ATOEM
HOA QUEEN
vendredi 23 novembre 2018 20H30
Gratuit
Complet
GRATUIT
> navette
NAVETTE GRATUITE
SAINT-MALO
LA NOUVELLE VAGUE
ALLER
Départ de Paramé/Mairie annexe à 20H
Gare SNCF St Malo/Quai C à 20H10
St Malo Intra/Rond point des anciens d’Indochine à 20H15
St Servan/Mairie annexe à 20H20
La Nouvelle Vague/devant l’entrée à 20H30
RETOUR
Départ La Nouvelle Vague/devant l’entrée à 00H
St Servan/Mairie annexe à 00H10
St Malo Intra/ Rond point des anciens d’Indochine à 00H15
Gare SNCF St Malo/Quai C à 00H20
Paramé/Mairie annexe à 00H30
LA TOURNÉE DES TRANS

En partenariat avec l’ATM. La Tournée des Trans fait étape dans les salles du grand ouest dont La Nouvelle Vague pour faire découvrir les jeunes pousses régionales accompagnées par le dispositif et programmées sur les scènes de la 40e édition des rencontres rennaises, du 4 au 9 décembre prochains.

REXREGIS Rock / Rennes

RexRegis est le projet solo de Régis Thomas. Un premier EP 5 titres sorti en 2017 creuse le sillon d’un univers romantique et baroque, appuyé par un rock très brut, acide et une voix lascive, désinhibée et haut perchée. Ses chansons en français, noires et étranges évoquent la séduction sauvage, l’amour et la mort. Il est entouré en live d’un puissant quatuor rock, et travaille sur de nouveaux titres qu’il révèlera à la FIn de cette année, et un second EP en 2019.

ATOEM Electro / Rennes

ATOEM est un duo de machinistes dont les explorations sonores plongent dans un océan
de symphonies analogiques et spatiales. L’enfant ATOEM nait dans le cosmos rennais. Il est le fruit d’une union charnelle entre Brian Eno et les Floyds, sous l’aura d’une techno perçante. C’est un live atypique qu’il nous propose, les machines vivent, les guitares hypnotisent et la scène vibre au rythme des percussions.

HOA QUEEN Rock vintage / Saint-Brieuc

La musique du quintet Hoa Queen, très cinématographique, pourrait être extraite de Blue Velvet ou Twin Peaks de David Lynch, mélangeant in uences blues, rock, country et jazz, avec des couleurs plus sombres rappelant le Nick Cave des « Murder Ballads », Tom Waits ou PJ Harvey. Côté textes, Aurélie raconte des histoires de femmes réelles ou imaginaires, victimes ou bourreaux, aux destins tragiques, sombres et violents, de celles que l’on pourrait se murmurer au fond d’un saloon aux murs chargés d’histoires.

© Stéphane Hervé