Quartier de la Découverte

2017 : Du studio plume à l’orchestre FM Air

Sur la scène, un studio de radio. Les apprentis-slameurs du Studio Plume de La Découverte viennent y déclamer leurs chroniques décalées, accompagnés par les musiciens du groupe Matzik. Autour des chroniques présentées, l’Orchestre FM Air du collège Surcouf est invité à rythmer la soirée et insuffler une ambiance.

La programmation du spectacle Tranzistoir du groupe Matzik en janvier dernier a donné lieu à une série d’ateliers d’écriture slam menés avec les habitants du quartier La Découverte, « Le Studio Plume », et d’ateliers musicaux avec l’orchestre du collège Surcouf, « L’Orchestre FM Air ». L’objectif de ces rencontres intergénérationnelles, ouvertes à tous les profils et tous les âges, est d’aboutir à ce spectacle, gratuit et accessible à tous. Partage, création, improvisation et imagination sont les maîtres mots de cette aventure qui promet d’être riche en découverte.

Le projet en détails

Ce projet intergénérationnel a été monté avec la participation de l’orchestre du collège de Surcouf et des apprentis slameurs de tout âge, habitants des quartiers proches de La Nouvelle Vague.
Il prend sa source dans la présentation du spectacle Tranzistoir, musique et récit radiophonique slamé, présenté par le groupe Matzik aux élèves du collège et au grand public le 10 janvier dernier à la Nouvelle Vague.

L’orchestre du collège s’est inspiré de ce spectacle en travaillant avec les musiciens du groupe Matzik au cours de quatre ateliers. Le groupe des slameurs s’en est également approprié les codes pour construire son récit autour de quatre séances avec Claire, la slameuse de Matzik.
Des élèves d’origine étrangère et issus de la classe FLS (Français Langue Seconde) du collège ont de leur coté imaginé des émissions de radio s’inspirant de leur culture. Ce travail a fait l’objet d’un enregistrement utilisé dans la construction du spectacle.
Toute cette énergie mise en commun aboutit au spectacle Du studio plume à l’orchestre FM Air. La représentation sera enregistrée en live et diffusé sur la radio Univers, partenaire du projet. Le spectacle fait également l’objet d’un CD dont la pochette est illustrée par le professeur d’arts plastiques et les élèves du collège.
Plusieurs partenaires ont également pris part à ce projet : La Mission Locale, l’AMIDS, le CCAS et le service animation de la Ville.
Il est soutenu par le contrat de ville et par la Direction des Affaires Culturelles de Bretagne.

Matzik

Le groupe Matzik naît en 2004 lorsque le Théâtre de l’Aire Libre propose une carte blanche à Matthieu Letournel, tubiste, trompettiste et compositeur. Il s’entoure de Pierre-Yves Prothais à la batterie et de Benoît Bachus à la guitare et crée Matzik : terrain d’expérimentation autour de sa musique. En 2008, ils rencontrent le saxophoniste Jean-Baptiste Tarot et la slameuse/comédienne Claire Laurent. Matzik prend alors un virage : le corps à corps entre la musique de Matzik et les textes de Claire leur ouvre de nouveaux horizons. En 2010, est conçu le projet Matzik expérience avec la voix de Claire et de Solène Diguet au chant lyrique. En 2011 et 2012, Matzik réalise le spectacle Sablega Pelga avec deux artistes africains, Koudédé (blues touareg) et Wendlamita Kouka (chanteur, rappeur burkinabé). Une tournée est organisée au Burkina Faso et en Bretagne. Avec Tranzistoir en 2016, Matzik travaille sur une création plus théâtrale autour d’une grande épopée radiophonique et ce, sous le regard de Yannick Jaulin.