HUBERT-FELIX THIÉFAINE
BLONDINO
mercredi 27 janvier 21H
COMPLET
© Yann Orhan
HUBERT-FELIX THIÉFAINE Chanson / France

Thiéfaine maître du clair obscur, de la mélancolie lumineuse, revient avec un dix-septième album. Un Thiéfaine sensible, obsessionnel, mais remis à neuf, puissant. Bien sûr, les mots, les colères, les poésies, le rock, les rages et les chemins qu’il nous offre depuis plus de quarante ans demeurent. Fidèle à lui-même et à son public. Ce qui ne l’empêche pas pour autant d’aller de l’avant, avec des chansons flamboyantes, empreintes de joie, qui donnent envie de poursuivre la route avec lui, jusque devant la scène.

BLONDINO Chanson / France

Oui, ce nom de Blondino intrigue. Il sonne bien, ludique, insolent et lumineux. Blondino est le titre d’un roman suédois de Sture Dahlström, qui a donné à Tiphaine Lozupone l’envie de changer les règles du genre : chanter sous un drôle de nom d’homme des histoires universelles qui chavirent le cœur. Avec sa voix ensorcelante et son suprême détachement, elle rejoint d’emblée les grandes voix féminines contemporaines, les Fiona Apple, Alison Goldfrapp, Beth Gibbons ou Dark Dark Dark. Une guitare acoustique, un synthétiseur, un piano las, bref une économie de moyens délibérée : Blondino réussit ce prodige d’imposer un climat, de créer des images, des instantanés de villes miroitantes ou d’états intérieurs brisés, avec quelques sons, quelques cordes et un peu d’électro. Pour explorer et exprimer à merveille nos mélancolies contemporaines.

© Diane Sagnier