LA ROUTE DU ROCK COLLECTION HIVER #14
WARMDUSCHER | 01H50
BOY HARSHER | 00H30
ANNA CALVI | 22H50
DRAHLA | 21H30
BC CAMPLIGHT | 20H00
samedi 23 février 2019 19H
Gratuit
Complet
Billet jour : 28€
Réduit : 25€
Hors frais de location éventuels
> billet
> navette
NAVETTE GRATUITE
SAINT-MALO
LA NOUVELLE VAGUE
ALLER
Départ de Paramé/Mairie annexe à 19H15
Auberge de jeunesse à 19H20
Gare SNCF St Malo/Quai C à 19H25
St Malo Intra/Rond point des anciens d’Indochine à 19H30
St Servan/Mairie annexe à 19H35
La Nouvelle Vague/devant l’entrée à 19H45
RETOUR
Départ La Nouvelle Vague/devant l’entrée à 3H
St Servan/Mairie annexe à 3H05
St Malo Intra/ Rond point des anciens d’Indochine à 3H10
Gare SNCF St Malo/Quai C à 3H20
Auberge de jeunesse à 3H25
Paramé/Mairie annexe à 3H30
LA ROUTE DU ROCK COLLECTION HIVER #14 19 au 23 février à St-Malo & Rennes
La Route du Rock présente sa 14ème Collection Hiver du 19 au 23 février 2019 à Saint-Malo et Rennes. 
 
Au programme cet hiver : l’électronicien dadaïste Flavien Berger, la diva électrique Anna Calvi, les post-punks new-yorkais de Bodega, les Anglais barrés de Warmduscher, le collectif pop Mermonte, le duo dark wave Boy Harsher, Cannibale et son garage tropical, le rock dissonant du trio anglais Drahla, l’Américain pop BC Camplight, les Parisiens shoegaze de Marble Arch.
WARMDUSCHER | 01H50

Mauviette (Warmduscher en allemand) ? Plutôt costaud au contraire ! Le groupe réunit la fine fleur du rock anglais avec des membres de Fat White Family, Insecure Men, Paranoid London et Childhood. Avec leur rock déjanté, brut et terriblement jouissif, les Londoniens décadents nous prouvent une nouvelle fois à coup de guitares sales que le punk est décidément bien vivant.

© Jack Parker
BOY HARSHER | 00H30

Originaire de Savannah en Géorgie, Boy Harsher est un duo électronique qui associe ambiances sombres, rythmiques minimales et chant éthéré pour un résultat incroyablement dansant. Entre EBM, indus et synthwave, les deux Américains refusent de choisir et livrent toujours des performances scéniques mémorables.

© Samantha Casolari
ANNA CALVI | 22H50

Toujours aussi fascinante, Anna Calvi aime jouer avec les extrêmes dans ses morceaux fiévreux et incandescents : alternant le chaud et le froid, passant du murmure aux envolées lyriques, le silence précédant toujours les déflagrations sonores. Guitariste virtuose, l’Anglaise d’origine italienne a livré l’été dernier « Hunter », son troisième album, véritable manifeste à la liberté et au plaisir où elle repousse les limites de sa guitare et de sa voix comme jamais auparavant.

© Maisie Cousins
DRAHLA | 21H30

Repéré par ses excellents premiers EP (dont l’incroyable « Silk Spirit ») et des concerts vibrants (notamment avec Metz), Drahla a signé l’année dernière sur le prestigieux label new-yorkais Captured Tracks. Le trio de Leeds excelle dans un post punk abrasif : évoquant les premiers disques de Blonde Redhead ou de Sonic Youth, ces jeunes anglais jouent avec le bruit et pour livrer des morceaux à la fois rageurs et terriblement accrocheurs.

BC CAMPLIGHT | 20H00

Originaire de Philadelphie et installé à Manchester depuis quelques années, Brian Christinzio alias BC Camplight est vraiment un drôle de personnage. À mi-chemin entre Brian Wilson des Beach Boys et Ariel Pink, l’Américain à la voix aiguë cultive sa folie créative en composant des morceaux pop à tiroirs, complètement barrés et qui regorgent d’idées folles.